TRIATHLE 86 : site officiel du club de triathlon de CHASSENEUIL DU POITOU - clubeo

Le TRIATHLE 86 dans la Presse

 

La nouvelle republique du 08/12/2012
Vienne - Triathlon

Tri Athlé 86 brille chez les benjamins

08/12/2012 05:19

Tri Athlé 86 brille chez les benjamins

Trois jeunes du Tri Athlé 86 figurent dans le top 10 benjamins garçons (11-12 ans) national Class Triathlon, un outil mis en place par la fédération française permettant d'évaluer le niveau des pratiquants à partir de performances réalisées en natation et course à pied. Arthur Berland (166 points) occupe la deuxième place, juste devant Auguste Devaire (162 points). Corentin Loiseaux (152 points) est, quant à lui, 7e.

Quatre épreuves dans la Vienne en 2013

Le calendrier 2013 de la Ligue régionale de triathlon vient de sortir. Pour la Vienne, quatre épreuves y sont inscrites : le bike and run de Châtellerault (16 mars), le duathlon de Chasseneuil (24 mars), le triathlon de Saint-Cyr (16 juin) et l'aquathlon de Poitiers (21 septembre).

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Centre Presse du 03 Décembre 2012

 

Même si on ne parle pas du TRIATHLE 86, on a quand même 2 Athlètes en  Photo

 

 

VIVEMENT LA CINQUANTAINE

Le cross de Poitiers a fêté son 49 anniversaire dans des conditions idéales
et sur un magnifique parcours tracé dans les bois de Saint-Pierre.
Cette 49 édition du cross de la ville de Poitiers a une nouvelle fois remporté un beau succès populaire.  (Photo cor., Pierre Couturier)
Cette 49 édition du cross de la ville de Poitiers a une nouvelle fois remporté un beau succès populaire.
(Photo cor., Pierre Couturier)

 



Les amateurs de cross ont eu le plaisir d'ouvrir leur saison dans les bois de Saint-Pierre sur un parcours tracé par Joël Duquerroy et que les spécialistes ont jugé comme étant un parcours très « roulant ». Les seules difficultés, un léger faux plat et une petite bute n'ont pas posé de gros problèmes à des participants venus acquérir de la vitesse pour lancer leur saison.



Le cadre, absolument superbe en cette saison, a lui fait aussi fait l'unanimité. La seule réserve, émise par Jean-Paul Gomez, ancien champion de France du marathon et finaliste du 10.000 mètres aux jeux Olympiques de Montréal, résidait dans le fait que le terrain n'était pas assez gras. Mais, toujours selon cet éminent spécialiste: « Le vrai crossman doit savoir s'adapter à tous les terrains, que ce soit à la forêt, à la piste ou à un hippodrome. » Concernant les courses, on a assisté à une petite surprise lors du cross court (2.500 mètres). En effet, si Nicolas Vitalis avait la faveur des pronostics, c'est bien Jacques-Alban Chartier, un spécialiste du 800, qui l'a emporté en 9'01''. « Je suis parti assez fort et après, j'ai calmé le jeu. Je suis resté en 4 position en me disant que mes qualités de finisseur me permettraient de terminer au moins 2. Le fait de battre Nicolas m'a surpris parce qu'il est plus crossman que moi. Si le parcours avait été plus long, je pense que ça aurait été dur pour moi », confie le vainqueur.



Cavalier seul d'Abdou-Daoud



La course féminine, qui se déroulait sur un parcours de 4.000 mètres, a vu la victoire d'une espoir, Jessica Leroux, qui participait à ce cross pour parfaire sa condition de triathlète. « Je me suis mise à mon rythme et je suis restée devant. » Pour Émilie Martin, qui a gagné la course des seniors, le fait de ne pas avoir eu les ressources nécessaires pour rattraper Jessica Leroux s'explique aisément: « On est en tout début de saison, je n'ai pas encore le rythme. Mais ça a été une bonne course de préparation en vue d'une qualification au championnat de France. » Dans la même course, mais dans la catégorie des vétérans, on notera aussi la victoire d'Isabelle Michaud.

Chez les hommes, Romain Amand a remporté le cross long des juniors en 19'57'', tandis que le vétéran Jérôme Auriault a bouclé le même parcours (5.750 mètres) en seulement 19'18''. Cet habitué du cross de Poitiers pouvait savourer sa première victoire dans l'épreuve. Les espoirs et les seniors devaient de leur côté boucler 9.350 mètres. Florian Berthelon a remporté la course des juniors alors que chez les seniors, c'est le grand favori de la course qui a mis tout le monde d'accord. Après deux kilomètres dans le peloton, Ahmat Abdou-Daoud a déposé les autres concurrents pour faire un long cavalier seul: « C'était une bonne course. Elle va me permettre de bien préparer mes objectifs. L'année dernière, j'ai eu un problème de santé au championnat de France. Alors cette saison, j'aimerais bien que ça marche. » En le voyant sourire pendant plus de 9 kilomètres, on peut être sûrs d'une chose: Ahmat Abdou-Daoud est fait pour courir. Après sa victoire, il est d'ailleurs parti des Bois de Saint Pierre... en courant.

-----------------------------------------------------------------------------------------
La nouvelle republique du 02/12/2012
Vienne - Cross-country - cross de la ville de poitiers

VIVEMENT LA CINQUANTAINE

Cette 49<sup>e</sup> édition du cross de la ville de Poitiers a une nouvelle fois remporté un beau succès populaire.Cette 49e édition du cross de la ville de Poitiers a une nouvelle fois remporté un beau succès populaire. - (Photo cor., Pierre Couturier)

Le cross de Poitiers a fêté son 49 e anniversaire dans des conditions idéales et sur un magnifique parcours tracé dans les bois de Saint-Pierre.

Les amateurs de cross ont eu le plaisir d'ouvrir leur saison dans les bois de Saint-Pierre sur un parcours tracé par Joël Duquerroy et que les spécialistes ont jugé comme étant un parcours très « roulant ». Les seules difficultés, un léger faux plat et une petite bute n'ont pas posé de gros problèmes à des participants venus acquérir de la vitesse pour lancer leur saison.

Le cadre, absolument superbe en cette saison, a lui fait aussi fait l'unanimité. La seule réserve, émise par Jean-Paul Gomez, ancien champion de France du marathon et finaliste du 10.000 mètres aux jeux Olympiques de Montréal, résidait dans le fait que le terrain n'était pas assez gras. Mais, toujours selon cet éminent spécialiste : « Le vrai crossman doit savoir s'adapter à tous les terrains, que ce soit à la forêt, à la piste ou à un hippodrome. » Concernant les courses, on a assisté à une petite surprise lors du cross court (2.500 mètres). En effet, si Nicolas Vitalis avait la faveur des pronostics, c'est bien Jacques-Alban Chartier, un spécialiste du 800, qui l'a emporté en 9'01''. « Je suis parti assez fort et après, j'ai calmé le jeu. Je suis resté en 4e position en me disant que mes qualités de finisseur me permettraient de terminer au moins 2e. Le fait de battre Nicolas m'a surpris parce qu'il est plus crossman que moi. Si le parcours avait été plus long, je pense que ça aurait été dur pour moi », confie le vainqueur.

 Cavalier seul d'Abdou-Daoud

La course féminine, qui se déroulait sur un parcours de 4.000 mètres, a vu la victoire d'une espoir, Jessica Leroux, qui participait à ce cross pour parfaire sa condition de triathlète. « Je me suis mise à mon rythme et je suis restée devant. » Pour Émilie Martin, qui a gagné la course des seniors, le fait de ne pas avoir eu les ressources nécessaires pour rattraper Jessica Leroux s'explique aisément : « On est en tout début de saison, je n'ai pas encore le rythme. Mais ça a été une bonne course de préparation en vue d'une qualification au championnat de France. » Dans la même course, mais dans la catégorie des vétérans, on notera aussi la victoire d'Isabelle Michaud.
Chez les hommes, Romain Amand a remporté le cross long des juniors en 19'57'', tandis que le vétéran Jérôme Auriault a bouclé le même parcours (5.750 mètres) en seulement 19'18''. Cet habitué du cross de Poitiers pouvait savourer sa première victoire dans l'épreuve. Les espoirs et les seniors devaient de leur côté boucler 9.350 mètres. Florian Berthelon a remporté la course des juniors alors que chez les seniors, c'est le grand favori de la course qui a mis tout le monde d'accord. Après deux kilomètres dans le peloton, Ahmat Abdou-Daoud a déposé les autres concurrents pour faire un long cavalier seul : « C'était une bonne course. Elle va me permettre de bien préparer mes objectifs. L'année dernière, j'ai eu un problème de santé au championnat de France. Alors cette saison, j'aimerais bien que ça marche. » En le voyant sourire pendant plus de 9 kilomètres, on peut être sûrs d'une chose : Ahmat Abdou-Daoud est fait pour courir. Après sa victoire, il est d'ailleurs parti des Bois de Saint Pierre… en courant.

classements

Pré-poussins (1,150 km) : 1. Sardet (CAI Couhé) 4'46, 2. Rouillier (CAI Couhé) 4'50, 3. Prudhomme (CAI Couhé) 4'53… Pré-poussines (1,150 km) : 1. Barret 4'51, 2. Grzegorzek (US Migné-Auxances) 5'09, 3. Diallo (ECA Smarves) 5'10… Poussins (1,150 km) : 1. Tessier (Tri-athlé 86) 4'27, 2. Burrus (Poitiers Étudiants Club Athlé) 4'28, 3. Proffit (Tri-athlé 86) 4'29… Poussines (1,150 km) : 1. Berland (Tri-athlé 86) 4'48, 2. Tessier (Tri-athlé 86) 4'48, 3. Baconnet (Tri-athlé 86) 4'48… Benjamins (2,150 km) :1.Berland (Tri-athlé 86) 7'57, 2. Devaire (Tri-athlé 86) 8'07, 3. Pupin (CA Intercommunal de Couhé) 8'25... Benjamines et minimes filles (2,150 km) : 1. Geay (Poitiers Étudiants CA) 9'05, 2. Loiseau (Poitiers Étudiants CA) 9'29, 3. Martineau (Stade Poitevin Athlétisme) 9'31… Cadets (3,950 km) : 1. Driouache (Poitiers Étudiants CA) 13'20, 2. Lusine (EAP Châtellerault) 13'49, 3. Mimault (Tri-athlé 86) 14'05… Minimes, cadettes, juniors féminines (2,950 km) : 1. Loiseaux (Tri-athlé 86) 10'04, 2. Chartier (Stade Niortais) 10'05, 3. Benito-Garcia (EAP Châtellerault) 10'15… Cross court masculins (2,950 km) : 1. Chartier (Poitiers Étudiants CA) 9'01, 2. Vitalis (Poitiers Étudiants CA) 9'07, 3. Clutot (Poitiers Étudiants CA) 9'16, 4. Lafon (Poitiers Étudiants CA) 9'20, 5. Puaud (ECA Smarves Vernon) 9'28, 6. Renneteau (AC Haut-Poitou) 9'39, 7. Chiron (Poitiers Étudiants CA) 9'43, 8. Favennec 10'35, 9. Reault (AC Haut-Poitou) 10'37, 10. Villard (Athlétisme Sud 17) 10'38… Espoirs, seniors, vétérans féminines (3,900 km) :1. Leroux (AC Haut-Poitou) 15'26, 2. Martin (Poitiers Étudiants CA) 15'31, 3. Michaud (ECA Smarves Vernon) 15'47, 4. Tempier-Menanteau (Poitiers Étudiants CA) 15'57, 5. Savarit (AC Haut-Poitou) 16'12, 6. Berjonneau (AC Haut-Poitou) 16'12, 7. Perrin (AC Haut-Poitou) 16'15, 8. Waine (Poitiers Étudiants CA) 16'18, 9. Giret Kieffer (US Migné-Auxances) 16'23, 10. Favrelière (ECA Smarves Vernon) 17'01… Espoirs, seniors masculins (9,350 km) : 1. Abdou-Daoud (Poitiers Étudiants CA) 29'02, 2. Bréguiboul (AC Haut-Poitou) 30'19, 3. Brison (Grand Angoulême Athlétisme) 30'50, 4. Latrach (Clain A. Pictave Poitiers) 31'05, 5. Quaresma (Poitiers Étudiants CA) 31'10, 6. Suire Étudiants CA) 31'23, 7. Troyard (Aunis A. La Rochelle Aytre) 31'33, 8. Leclerc 31'55, 9. Thevenet (MACC Lusignan) 32'46, 10.Brouard (Poitiers Étudiants CA) 32'46… Juniors, vétérans masculins (5,750 km) : 1. Auriault (AC Haut-Poitou) 19'18, 2. Pillot (Poitiers Étudiants CA) 19'35, 3. Laclautre (Clain A. Pictave Poitiers) 19'47, 4. Amand (US Migné-Auxances) 19'57, 5. Moreau 20'47, 6. Guérin (ASPTT Niort) 20'50, 7. Fergach (Poitiers Étudiants CA) 20'55, 8. Jahan (Clain A. Pictave Poitiers) 20'56, 9. Dangien (AC Haut-Poitou) 21'04, 10. Marteau (Tri-athlé 86) 21'16…

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

25/10/2012 05:32      LA NOUVELLE REPUBLIQUE
Vienne - Lavoux - Lavoux

410 participants à la Balade à Paulo

La participation de Tri Athlé 86 a été remarquée.La participation de Tri Athlé 86 a été remarquée.

Dimanche, ils étaient 410 cyclistes, vététistes, marcheurs, à participer à la Balade à Paulo à la grande satisfaction de Marie Geay, présidente du club organisateur « Cyclo et Randonnée Pédestre Lavousien » : « Merci de donner du bonheur aux enfants malades du département. »

« J'étais plus pessimiste avec le temps annoncé et les seaux d'eau que l'on s'est pris depuis trois jours, commente Paul Brousse. C'est la 4e édition. C'est la première fois que l'on a du mauvais temps. Et on a autant de participants qu'il y a deux ans. Pour nous il s'agit de faire le maximum pour que les gens repartent avec le sourire, d'allier l'utile et l'agréable. »
Le staff de Vienne Futuroscope, dont il est le directeur sportif depuis un an, était présent ainsi que la cycliste Emmanuelle Merlot. « On vient soutenir Paulo et les enfants. C'est agréable. C'est sympa. »
Pour la première fois, 30 jeunes de 8 à 16 ans du Club de Tri Athlé86 de Jaunay-Clan ont enfourché le vélo sur la balade à Paulo. « C'est un circuit différent. C'est marrant »,lance Lou.
Chez les vététistes, certains sont revenus crépis de boue des pieds à la tête mais avec un large sourire. Ils ont trouvé « un circuit roulant avec de bonnes flaques », « quelques passages techniques en Moulière », « rien d'infranchissable ». « On est bien reçu. C'est bien fléché. » « Et puis quand on peut faire un geste… »
Une marcheuse venue pour la première fois a apprécié : « La marche est bien et rigolote. On marche différemment. On travaille plus et c'est très bien organisé. »
Brigitte de Larochelambert a salué « une belle organisation fantastique, les participants qui ont bravé les intempéries et la gadoue et les bénévoles qui ont fait un boulot du feu de Dieu, un travail ingrat. » Les membres du club vont faire les comptes mais c'est une certitude : le solde de l'amitié est positif.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vienne - Duathlon - " france " master

Chesneau en route pour le triplé

Le podium de l'épreuve masters, avec à gauche Gérald Chesneau, médaille d'argent et l'un des régionaux de l'étape.

11/09/2012 05:23

Gérald Chesneau a été reçu deux sur trois, hier, à Parthenay. Deuxième du championnat de France master de duathlon, le sociétaire de Tri Athlé 86 rendait une décennie à son vainqueur, le Francilien Sébastien Bousser (Sénart). Ce qui rend assez normal l'écart d'1'20'' entre lui et le champion. Après un succès fin avril aux Pays-Bas, il s'est toutefois imposé dans sa catégorie (V3) à l'échelon national. Il visera la même chose dans deux semaines aux championnats du monde, à Nancy.

« Si je réalise le triplé, je pourrai m'arrêter sur une bonne note, commente le quinquagénaire. C'est la deuxième fois de suite que je fais deuxième aux " France ". Mais je suis tombé sur un super-coureur à pied, qui a plus de dix ans de moins que moi, et le résultat est logique. On était à cinq derrière lui en vélo et quand il est parti, on a fait l'erreur de ne pas rouler. Quand on s'est rendu compte du problème au quatrième tour, c'était foutu. » Gérald Chesneau a tout de même trouvé les ressources pour finir seul en chasse.
Le vainqueur, lui, a appliqué une tactique méthodique. « Dans la première partie à pied, j'avais choisi de jauger mes adversaires, explique Sébastien Bousser, qui débarque dans la discipline après sept saisons en cyclisme. J'étais devant au vélo et j'ai d'abord voulu temporiser pour former un groupe. Mais quand j'ai vu que ça ne bougeait derrière, j'ai appuyé dès la fin du premier tour. »
Cet athlète complet, âgé de 40 ans, a aussi remporté les championnats de France militaires de cross cet hiver et s'est aligné en Grand Prix de D2 de duathlon avec son club, Sénart.

Classements : 1. Sébastien Bousser (Sénart) 1 h 22'57'' ; 2. Gérald Chesneau (Tri 86) à 1'20'' (1er V3) ; 3. Jean-Luc Vitard (Saint-Laurent-de-Nouan) à 1'58'' ; 4. Emmanuel Perrard (Nancy) à 2'29'' ; 5. Stéphane Launay (Angers Tri) à 2'57''…

..................................................................................................................................................................

 

Vienne - Duathlon - portrait

Le roi Arthur est minime

17/04/2014 05:35
Dimanche, Arthur Berland est allé chercher le titre de champion de France. - (Photo cor., Pierre Toucheteau)

A bientôt 15 ans, Arthur Berland décroche un titre de champion de France minime. Et le Poitevin n’entend pas s’arrêter en si bon chemin.

Il alterne le travail sur deux ou trois disciplines. C'est selon. « Jusqu'en juniors, duathlon et triathlon sont liés. Après, il faut choisir. » Arthur, 15 ans en mai, est le nouveau champion de France minimes de Duathlon. Un titre arraché dimanche dernier à Parthenay au détour d'une épreuve qui lui avait échappé de peu l'an passé. « Cette fois-ci, je pensais sincèrement que ce serait plus facile. Mais j'ai dû batailler jusqu'au bout. J'étais dans un jour sans et j'ai eu des crampes. Alors je me suis dit : " perdu pour perdu, j'attaque. " Et c'est passé. J'étais vraiment très heureux. »

Encore un an

Arthur Berland est ce que l'on pourrait appeler un réel espoir du triptyque sportif. Avec encore un petit bémol sur un tableau. « J'ai un point à travailler, la natation. Mais ça va mieux depuis que je suis passé de quatre à six heures d'entraînement par semaine. D'ailleurs, sur 200 mètres, j'ai déjà gagné dix secondes. Mais le fait d'avoir choisi un vrai club, l'ASPTT Poitiers, et un entraîneur spécialisé, Stéphane Picot, a été déterminant dans ma progression. » Six heures hebdomadaires qu'il faut ajouter aux sept autres passées à courir ou à pédaler. Sans compter les compétitions du week-end et les horaires de cours aménagés en classe études de troisième au lycée Camille Guérin de Poitiers. Au total, l'emploi du temps d'Arthur Berland est quasiment celui d'un secrétaire d'état. « Non, ça va tempère l'adolescent. C'est un rythme à prendre. J'ai besoin de dépenser mon énergie. »
A une encablure, Jessica, la maman, précise les caractéristiques du phénomène. « Il a toujours été très actif. » Euphémisme. Arthur est suractif. Ce qui le sert à travers cette formule à peine humaine du triathlon. Car c'est ce vers quoi il a l'intention de s'orienter au fil du temps. « J'adore le tri et je vise le titre national minime le 1er juin à Châteauroux. Si j'y parviens, je serai retenu en équipe de France cadets pour disputer le championnat d'Europe en juillet en Russie. L'an passé, j'avais terminé deuxième. » Parallèlement à tout cela, Arthur fait déjà partie d'une liste ministérielle depuis novembre dernier. Il s'agit de l'IATE, identification et accompagnement des triathlètes émergents. Un regroupement des athlètes remarqués lors des compétitions françaises. Mais il veut aller bien au delà. Sans pour autant brûler les étapes. « Il y a quelques mois, nous avons été contactés pour qu'Arthur rejoigne l'un des deux pôles France de Montpellier ou Boulouris » intervient Jessica. « Je n'étais pas encore prêt ajoute Arthur. Je me laisse encore un an avant de me décider. Ici, j'ai encore des choses à apprendre. »

Jean-Jacques Cecconi


ENTRAINEMENTS

 Mercredi - JEUNES - Fontaine Le Comte

Vélo : 14h30 / 16h vélo sur route pour les groupes 1 et 2

                         vélo sur chemin pour les plus jeunes

Athlétisme : pour tous jusqu'à 17h 

Mercredi - ADULTES - Stade de La Madeleine

Athlétisme : 18h45 - 20h15

Samedi - TOUS - Piscine de Bellejouane

Natation 13h - 14h30 Petits 

13h30 - 15h Jeunes et adultes

Week end - ADULTES

Sortie vélo (aprés consultation entre adultes)

mDimancheDanche 

DROITS D'IMAGES

Toutes personnes dont la photo apparaît sur ce site bénéficie du droit de retrait de l'image, (articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée).

il suffit alors de nous envoyer un message en indiquant les références de la photo concernée.

Dés réception du message nous enlèverons la(les) photo(s) du site.

Toutes les photos éditées sur ce site sont la propriété du club de Triathlé 86

Les reproductions sont strictement interdites